Point de défaillance

Prévention

Connaissez-vous les points de défaillance unique de votre réseau informatique?

De nos jours, la productivité occupe une place importante afin de se démarquer sur le marché. Si les frais des entreprises Canadiennes sont plus exonérant que les entreprises Chinoises, elles se démarqueront certainement par leur qualité, leur savoir-faire et leur durabilité. Pour ce faire, elles devront se pencher sur leur productivité.
La technologie occupant une place importante au niveau de la productivité de quasi toutes les entreprises, il est impératif pour de planifier les points de défaillance unique de votre réseau. Les connaissez-vous?

Qu’est-ce qu’un point de défaillance unique?
Un point de défaillance unique est une dépendance dans vos opérations. Si cette dépendance tombe en panne alors tout le reste est affecté. Ce peut être basé sur un équipement, un logiciel, une étape d’un processus ou même une personne. Par exemple, pour une entreprise, un système téléphonique est souvent primordial pour la survie de ses opérations alors qu’un système de surveillance est souvent considéré secondaire pour le bon fonctionnement. Voici les questions à se poser :

  • Quels équipements ou ressources pourraient affecter ma productivité?
  • Si une panne survenait, quel serait les impacts pour vos ventes, sur votre service à la clientèle et la fluidité de vos opérations ?
  • Combien de temps êtes-vous en mesure de vivre cette panne sans être vulnérable?
  • Quel sera le coût de relève?
  • Comment faire pour remédier au problème?

Prévoir l’inévitable
Chaque entreprise a ses propres points de défaillance unique. Afin de bien planifier ceux-ci, une analyse est faite en considérant la vue d’ensemble de votre entreprise. Lorsque des points sont considérés comme étant critiques, il est possible de mettre en place un système ‘’haute disponibilité’’ afin d’offrir un second relais lors d’une panne. Un entretien préventif sur mesure peut être instauré afin d’éviter les temps d’arrêts. C’est un investissement qui nécessite peu de frais comparativement à ce qu’il peut en coûter à l’entreprise.

Comment calculer le retour sur investissement?
Avez-vous déjà eu l’impression de toujours éteindre des feux dans votre entreprise? En tant que gestionnaire informatique, cette interrogation m’est venue à l’idée. Si l’on prévoyait les urgences à l’avance alors nous n’aurions pas l’impression de constamment éteindre des feux. La prévention est bien plus rentable qu’une contagion. Pendant que l’intervention d’entretien préventif est effectuée sur votre réseau, vos opérations continuent de rouler en toute fluidité. Nous éliminons alors toute forme d’urgence.

Lorsqu’une panne survient, dont celle-ci bien sûr n’est jamais planifiée, il faut calculer

  • Perte de temps (Salaires)
  • Perte de revenus directs (Ventes, Service à la clientèle)
  • Coût de Relève (Pièces et main d’œuvre)
    Le coût de relève, est bien plus important lors d’une panne car nous devons réparer ce qui est en place et parfois l’investissement n’est pas valable étant donné l’équipement désuet.
  • Investissement : (Mise en place d’une nouvelle solution afin de pallier au problème)

Après avoir déterminé ces points avec votre partenaire en solutions technologiques, vous vous serez munis non pas seulement d’une assurance primordiale pour la santé de votre entreprise mais d’une productivité accrue de vos opérations. Lorsque l’on calcule le retour sur investissement, les gens restent surpris combien l’investissement est plus que rentable. Comme je répète si souvent à mes clients; Pendant que vous vous concentrez sur la réussite de votre entreprise, les experts en la matière se concentrent sur la fluidité de vos opérations et vous obtenez ainsi une longueur d’avance sur leur compétiteurs.

  • Partager :
Support PC Fin du support de Windows 7 et Windows Server 2008